LA FUMISTERIE

Comment positionner son poêle à bois ?
Il va dépendre d’une part des caractéristiques du poêle choisi (conçu pour être fixé proche du mur ou non, rotatif ou non…) et de vos envies.

Comment installer un poêle à bois ?
Si l’installation d’un poêle à bois est plutôt simple, elle nécessite tout de même, le respect de certaines règles de sécurité.

Nos solutions sont adaptées aux besoins, aussi bien pour le neuf que pour la rénovation.

Disposez-vous d’un conduit de fumées utilisable ?
Oui, je dispose d’un conduit existant mais non utilisé. C’est l’occasion pour vous d’utiliser ce conduit même si cela peut nécessiter des travaux de réhabilitation (débistrage, tubage, isolation). Attention, un conduit existant non conforme peut être dangereux et n’est pas utilisable.

Comment positionner son poêle à bois ?
Il va dépendre d’une part des caractéristiques du poêle choisi (conçu pour être fixé proche du mur ou non, rotatif ou non…) et de vos envies.

Quel raccordement choisir ?
Le conduit de raccordement est la partie visible du conduit. C’est le tuyau qui relie le poêle à bois au plafond ou au mur de votre habitation.

En fonction du poêle choisi, le conduit de raccordement peut se fixer sur le dessus ou l’arrière de l’appareil.

Suivant que votre conduit de fumées ressort au niveau du plafond ou du mur, le conduit de raccordement peut s’y fixer de façon droite ou avec un coude.

Comment installer l’appareil ?
Le montage et l’installation du poêle à bois se font à partir de la notice explicative fournie avec l’appareil. Pour une installation efficace et en toute sécurité, veillez au respect :

Des distances de sécurité :

Le conduit de raccordement (ou tuyau d’évacuation des fumées) est la pièce la plus chaude de l’installation. Pour éviter tout risque, une distance minimale entre le tuyau et les éléments combustibles est à respecter. Cette distance varie en fonction du diamètre du conduit et de son type (isolé, doublé,…).La distance entre le poêle à bois et les parois combustibles s’établit entre 30 et 45 cm en fonction de la conception du poêle.

Des contraintes d’installation de l’appareil :

L’arrivée d’air dans la pièce : Le poêle à bois nécessite une amenée d’air comburant, que cet air soit pris dans la pièce ou qu’il soit acheminé via une gaine jusqu’au poêle (cas des poêles à bois IN’AIR). Si votre pièce dispose d’une VMC, l’arrivée d’air extérieur dans le poêle à bois est vivement conseillée afin d’éviter tout refoulement de fumées notamment. C’est pourquoi cette amenée d’air doit être prise en considération dès le début du projet. Le sol doit pouvoir supporter le poids du poêle à bois, être de préférence incombustible et facile d’entretien. Il est possible de le protéger avec une plaque de verre par exemple pour les matériaux fragiles (PVC, parquet…).

Objet déco, le poêle à bois reste un appareil complexe et technique pour lequel les règles de sécurité doivent être respectées. C’est pourquoi, durant toutes les étapes de votre projet, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel qui garantira une installation en toute sécurité. Contactez nous, nous saurons vous accompagner et répondre à toutes vos questions.